jeudi 4 octobre 2012

REMERCIEMENTS ET DEMANDE D'AUDIENCE AUPRES DU MINISTRE DE L'INTERIEUR :



Drancy,
le 17 septembre 2012


Monsieur le Ministre,

Nous venons de terminer notre rassemblement annuel de l’Association Vie et Lumière sur un site appartenant au Ministère de la Défense qui a été mis à notre disposition par votre intermédiaire, ce terrain se trouvant dans le département de l’Aisne (02).

Je me félicite de l’étroite collaboration que nous avons eu avec les services de l’État de ce département et par la même occasion remercier le représentant de l’État de la Préfecture de Laon, Monsieur Pierre BAYLE, qui a su organisé avec tous les services concernés le bon déroulement de ce rassemblement.

Se joint à ces remerciements tous les participants à ce rassemblement qui été présents sur le site au nombre de 25.000 personnes et de 6.000 caravanes.

Pendant ce rassemblement, aucun incident notoire a été retenu, cela prouve la bonne organisation de cet échange de travail avec l’Association Vie et Lumière et vos services.

Monsieur Le Ministre, je vous ai fait part d’une demande que nous avons formulé depuis plusieurs années et que le Président de la commission nationale consultative des Gens du Voyage, le Sénateur Pierre HERISSON, avait soumis à vos prédécesseurs, à savoir la rotation de 4 terrains identifier sur les quatre points cardinaux de notre pays pour qu’une rotation puisse se faire sur l’un de ces sites une fois par an (à savoir que ces terrains mis à disposition sont utilisés que 15 jours par an, y compris les préparations, le rassemblement, la remise en état et le nettoyage du site), se serait la meilleure solution pour pouvoir réaliser ces rassemblements.

C’est pour cela que l’Association Vie et Lumière dont je suis l’organisateur de ces rassemblements, vous demande une audience avec votre ministère, afin de discuter plus concrètement de ce projet.

En espérant que ce courrier, Monsieur le Ministre, retiendra toute votre attention.

Monsieur Le Ministre, je me tiens à votre entière disposition pour toutes informations complémentaires à ce sujet.

Recevez, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute considération.


Joseph CHARPENTIER
Organisateur des Grands Rassemblements

lundi 25 juin 2012

Joseph CHARPENTIER, Responsable des Grans Rassemblements Tsiganes : Créateur de cités éphémères



Cet article fait parti du dossier : L’économie des grands rassemblements
Gazette des communes : Olivier Berthelin

N°2079 | 23/05/2011

Les villes de 30 000 à 50 000 habitants qu’il gère ne durent que quelques jours. Aussi ce pasteur aborde-t-il leur organisation avec autant d’humilité que de précision.
«Voici une ville éphémère de première catégorie qui fonctionne plutôt bien, c’est la preuve vivante que les gens du voyage sont capables de s’organiser », déclarait Pierre Hérisson, président de la commission nationale consultative des gens du voyage, visitant, fin avril, le grand rassemblement de Nevoy (Loiret). Une vaste agglomération de 30 000 habitants de caravanes rangées par quartiers avec ses places et ses avenues a surgi pour trois semaines à l’ombre inquiétante de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly. Maître d’ouvrage de cette ville temporaire, le pasteur Joseph Charpentier répond au compliment par un sourire. Pragmatique, il profite du passage des personnalités pour s’entretenir en aparté avec l’officier de gendarmerie de service à ce moment-là. Responsable des infrastructures nécessaires à la vie de plusieurs dizaines de milliers de personnes, négociant d’égal à égal avec les préfets, il accorde beaucoup d’importance aux avis des techniciens confrontés aux problèmes concrets. Paradoxalement, ce prédicateur capable d’enflammer des milliers de fidèles réunis sous le grand chapiteau est d’abord un homme d’écoute, toujours à l’affût des petits problèmes qu’il faut résoudre au plus vite. Solide quinquagénaire, ferme dans ses convictions et sachant user de son autorité, il se montre aussi capable de remettre en cause ses propres points de vue.

Un homme d’action et de conviction.

Cette souplesse d’esprit déroute parfois ses interlocuteurs qui ne comprennent pas toujours qu’il exerce plusieurs fonctions en même temps. Ceux qui connaissent les certitudes du théologien pentecôtiste qui se place au-dessus des questions politiques et mène des actions humanitaires auprès des Roms de Roumanie s’étonnent lorsqu’ils rencontrent le président de SOS Gens du voyage. A la tête de cette association laïque, il milite, au sein de la commission nationale consultative, contre les discriminations visant les Tsiganes, citoyens français. Il ne ménage pas ses critiques à l’égard des communes qui ne disposent pas d’aire d’accueil. Mais, sur le terrain des grands rassemblements, le pasteur et le leader associatif s’effacent devant l’organisateur qui s’efforce de collaborer avec les maires. « Je comprends que les maires soient dérangés car, même si nous sommes une véritable manne pour les commerçants locaux, nous bouleversons la vie quotidienne de villages de 100 ou 200 habitants », remarque Joseph Charpentier en refusant de s’offusquer des propos parfois violents tenus par certains élus. Lors des rassemblements, il se fait gestionnaire aux multiples compétences. Fort de son expérience de commerçant, il discute les marchés avec les entreprises et les organismes partenaires de la manifestation à la manière d’un directeur financier comptable du budget de sa collectivité. Mais l’intraitable négociateur se transforme aussi en formateur attentif lorsqu’il anime les 200 bénévoles qui se relaient 24 heures sur 24 pour veiller sur la ville et faire le lien avec les pompiers et les secouristes professionnels. « Nous sommes très attentifs à constituer des équipes dans lesquelles les anciens préparent les jeunes à prendre la relève », précise-t-il en racontant ses longues années d’apprentissage aux côtés de ceux qui, depuis les années 1950, ont patiemment organisé les rassemblements. Mais, dans toutes ses fonctions, Joseph Charpentier reste un homme qui ne connaît pas le sens du mot « routine ». Il écoute toujours avec soin ses interlocuteurs et pèse ses mots avant de s’exprimer parfois avec vigueur, mais sans jamais fermer la porte au dialogue.

Olivier Berthelin

Dates clés
1994
Devient directeur général des grands rassemblements.
2001
Crée l’association SOS Gens du voyage.
2004
Décoré de l’ordre du mérite.
Depuis 2006
Membre de la commission nationale consultative des gens du voyage